fbpx Skip to content

Stress au travail et rentrée | Mes conseils pour mieux gérer

La fin des vacances rime souvent avec stress au travail et rentrée. L’équilibre atteint au cours des semaines de repos va être mis à rude épreuve. S’il faut composer avec ce chamboulement mental et physique, il existe des astuces pour diminuer cet état de stress. Attention toutefois à bien différencier une appréhension légitime du retour aux habitudes quotidiennes d’un stress anormal et nuisible.

Une rentrée sans stress au travail, ça n’existe pas

Ne croyez pas que vous êtes seul à appréhender la reprise du travail. En réalité, tous vos collègues vivent difficilement cette période d’adaptation, inévitable et accompagnée d’un changement de rythme radical. 

Puis, vous en êtes conscient, une montagne de travail va envahir votre bureau et du même coup votre esprit. Cette accumulation de dossiers et de mails à traiter est l’une des tensions essentielles à gérer. Et puisque vous ne pourrez pas les faire disparaître d’un coup de baguette magique, l’essentiel va être de développer votre lâcher prise. 

Relativisez et acceptez ces tâches comme des mini-défis que vous allez relever, l’un après l’autre, avec le temps qu’il faudra pour en venir à bout. Si vous essayez de tout abattre en un minimum de temps, vous risquez de vous fatiguer et de ressentir une tristesse et une impression d’échec.

Astuces pour mieux vivre le stress au travail en revenant de vacances

Maintenant que vous avez admis que ces mails et ces dossiers qui vous attendent ne sont pas une question de vie ou de mort, continuez sur cette belle lancée en préparant au mieux votre retour à la vie salariale.

Préparer la reprise du travail

Si vous êtes encore en vacances, prévoyez de rentrer quelques jours avant la reprise du travail pour vous préparer psychologiquement. Cela permet aussi de ranger vos affaires et de faire un tri pour commencer à sortir les vêtements que vous utilisez dans le cadre professionnel.  

Lorsque cela est possible, vous pouvez retourner à votre poste en milieu de semaine. C’est bénéfique au niveau du stress, car ça permet de retrouver un rythme d’une façon moins brusque. 

En privilégiant un bon sommeil, vous allez aussi vous préserver d’un excès de stress, car vous vous réveillerez en forme et vous n’aurez pas à courir contre la montre pour être prêt à l’heure. En gardant une activité physique, vous augmenterez votre propension à vous endormir facilement.

Se faire plaisir pour moins stresser

Au lieu de ruminer sur la charge de travail qui vous attend, essayer de penser à des choses que vous pouvez organiser pour votre plaisir. Laissez parler votre cœur et choisissez de mettre en place un repas entre collègues ou avec des amis, de vous rendre à une séance cinéma ou d’acheter le dernier livre de votre auteur préféré. 

Tous ces micro-plaisirs du quotidien contribuent à faire baisser votre niveau de stress et à vous rendre davantage disponible pour gérer le travail accumulé dont vous devez vous décharger.

N’hésitez pas à faire des pauses régulières dans la journée et à vous déconnecter totalement de vos dossiers pendant le repas de midi. Il va sans dire que le bénéfice de décrocher des obligations professionnelles pendant les soirées et les week-ends en famille est considérable.

Organisation du travail signifie diminution du stress de la rentrée

Parfois, la rentrée est le bon moment pour opérer quelques changements dans votre organisation professionnelle. S’obliger à sortir d’une routine bien rodée permet de repenser des méthodes que l’on croit optimales.

Ça commence par une hiérarchisation des tâches de façon à définir les actions à mener en priorité. Lorsque c’est possible, il est judicieux de partager les différents types de travail en fonction de la concentration que celui-ci requiert. 

Ainsi, vous pouvez commencer votre journée par des occupations qui demandent beaucoup de réflexion et alterner avec des missions moins compliquées comme le tri des mails. Votre journée sera rythmée par des activités différentes et demandant une approche diversifiée de votre métier. Vous serez moins sujet à l’ennui et le temps passé au bureau vous semblera moins long. Si vous persistez dans la gestion d’un dossier lourd et compliqué, vous allez peut-être ressentir de la lassitude et votre travail pourra être moins performant.

Infographie-travail-productivité

Créer du lien avec les collègues et ne pas stresser seul dans son coin

La bonne humeur est communicative et l’entraide est un réel outil de travail. En échangeant avec vos collègues, vous allez vous rendre compte que vous n’êtes pas seul à avoir du mal avec la reprise du travail. 

En partageant vos angoisses et quand c’est possible en vous rendant mutuellement service, vous créez une dynamique positive et propice à un meilleur épanouissement de tous. Votre manager est normalement là pour vous accompagner à redémarrer en douceur. 

N’hésitez pas à lui confier vos interrogations et vos doutes concernant les affaires en cours et les nouveaux dossiers à traiter.

Rester attentif aux signes d’un stress anormal

La période qui s’annonce jusqu’aux prochaines vacances vous semble longue et c’est bien normal. C’est pour ça que je vous invite à vous économiser au départ et augmenter progressivement la cadence, sous peine de vous essouffler rapidement.

Il existe des voyants symptomatiques du stress au travail qui s’allument et se transforment en divers sentiments auxquels vous devez essayer de rester attentif.

La procrastination peut être un signal de stress, lorsque vous n’avez pas envie de vous attaquer aux multiples tâches qui vous attendent. Pour éviter de tomber dans cet état végétatif, veillez à étaler votre travail sur plusieurs jours. 

Par exemple, pour la gestion des mails, commencer par traiter ceux qui ne peuvent pas attendre (ceux où vous êtes l’unique destinataire par exemple) et au fil des matinées suivantes, continuez petit à petit à diminuer la liste accumulée pendant les vacances.

Prendre de bonnes résolutions ne signifie pas toujours augmenter vos chances de mieux gérer votre situation professionnelle et familiale. Se poser des objectifs trop difficiles à tenir peut vous mettre sous pression et ajouter à votre stress normal un sentiment de détresse devant des challenges trop importants à relever.

Si vous pensez que votre stress est anormalement élevé, je vous invite à réaliser notre test sous forme de quiz, pour faire un point sur votre degré de stress au travail à la rentrée.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Will
Will
Avec une carrière de manager et de coach, je suis passionné pour accompagner des hommes et des femmes dans leur développement personnel et professionnel afin de les aider à réaliser eux aussi leur potentiel.​
Vous pourriez aussi aimer
Syndrome de l'imposteur

Avez-vous le syndrome de l’imposteur ?

Est-ce que vous avez le syndrome de l’imposteur? Si vous êtes convaincu que votre succès n’est rien d’autre qu’une coïncidence, que les gens vont bientôt
Lire la suite »
Stress au travail

Quelle est votre définition du stress au travail ?

La notion de stress vous est familière et vous en connaissez la signification. Mais qu’en est-il vraiment ? Savez-vous définir le stress avec tout ce
Lire la suite »