fbpx Skip to content

Grignotage compulsif, 7 conseils pour arrêter

Grignotage du au stress

Grignoter à cause du stress est une mauvaise habitude, nous le savons tous. Et pourtant il est possible que cela vous arrive souvent de succomber au grignotage compulsif même si vous n’avez pas faim.

Et vous n’êtes pas seuls, 49% des français grignotent entre les repas au moins 1 fois par semaine 

Vous venez de finir votre repas, mais vous êtes tenté par grignoter encore quelque chose. Pourquoi? Est-ce parce que vous n’avez pas assez mangé ? La réalité est que vous avez suffisamment mangé, vous n’avez non pas faim mais pourtant une envie irrésistible de manger quelque chose vous envahit.

Comprendre d'où vient ce grignotage compulsif

Pourquoi cette envie de grignoter ?

Pour comprendre pourquoi cela vous avez cette envie, répondons à quelques questions simples:

  1. Identifiez quand vos envies de grignoter apparaissent. Grignotez-vous n’importe quand dans la journée? Grignotez-vous à la même heure chaque jour? Par exemple, est-ce toujours l’après-midi? Est-ce tard le soir? Est-ce entre les repas?
  2. Identifiez ce qui vous donne l’envie de grignoter. Dans quelles situations voulez-vous grignoter? Vous grignotez de plus quand vous êtes seul, ou vous vous sentez seul? Est-ce que vous grignotez quand vous êtes avec les autres? Est-ce que vous grignotez après une situation émotionnelle (soit positive ou négative)? 
  3. Identifiez ce que vous avez envie de manger. Les produits sucrés? Le chocolat ? Les gâteaux apéritifs ? Tout ce qui vous tombe sous la main ?

Le grignotage compulsif du au stress

Le stress peut se manifester de milliers de façons, malheureusement. Et pour chacun d’entre nous, le stress va se manifester d’une façon différente.

  • Il y a ceux qui deviennent paralysés, sans motivation et sans énergie.
  • Il y a ceux dont cela décuple leur agressivité envers les autres.
  • Et puis pour certains d’entre nous, nous sommes pris de cette envie pressante de grignoter lorsque nous sommes stressés.

Ce qu’il faut comprendre est que lorsque nous ressentons de la tension dans notre corps et dans notre esprit, une partie de nous va essayer de l’éviter en détournant notre attention, en faisant d’autres choses. Manger lorsque nous sommes stressés est une forme de masquage de nos émotions afin de remplacer les sensations négatives par les sensations de satisfaction que nous ressentons en mangeant.

Le grignotage est un comportement compulsif

Bien sûr, nous aimons prendre un petit snack lorsque nous regardons un film à la télé ou quand nous allons au cinéma. Nous aimons avoir un petit snack à manger quand nous nous retrouvons avec nos amis. Ce n’est pas le type de grignotage dont nous parlons ici. 

Ce dont je parle est un comportement compulsif. Cela se manifeste dans des situations spécifiques soit suite à un événement stressant ou désagréable, soit lorsque vous traversez des moments difficiles, soit parfois lorsque vous vous sentez seuls et isolés. Dans ces moments-là, nous voulons éviter des pensées négatives et nous ne voulons pas faire face aux émotions désagréables et à cette réalité. Alors, nous allons acheter de la glace. Nous préparons un bon gâteau. Nous mangeons des cookies. Nous achetons des chips ou un sandwich.

Le stress eating ou la faim émotionnel

Ce type de grignotage est appelé «grignotage émotionnel». C’est un comportement compulsif car nous avons tendance à le répéter. Il suit un modèle et survient après des déclencheurs bien spécifiques.

Si nous ne les réglons pas, nous pourrions finir par ruiner notre santé, devenir obèses, souffrir de diabète ou d’autres problèmes de santé. Et c’est sans compter sur l’impact psychologique avec les sentiments de honte et de culpabilité qui suit cette compulsion.

Cercle vicieux du grignotage émotionnel

7 façons d’arrêter le grignotage compulsif causé par le stress

1. Evitez la tentation

La première solution est la plus évidente. Arrêtez d’acheter des aliments tentants. La prochaine fois que vous allez au supermarché, et que vous avez envie d’acheter du chocolat, des biscuits et de la crème glacée, passez votre chemin. Au lieu de cela, allez à la section des fruits et légumes. 

Si vous ne pouvez pas arrêter de grignoter, il vaut mieux avoir une collation saine. La prochaine fois, lorsque vous aurez envie d’ouvrir votre placard et de manger un paquet entier de chips, il n’y en aura pas. Vous aurez des bananes, des pommes, du raisin ou des carottes. Pourquoi pas?

2. Sortez de table en étant rassasié

Celle-là est moins intuitive: ce n’est pas le moment de faire un régime mais plutôt de manger. La nourriture n’est pas seulement vitale, elle est aussi une source importante de plaisir dans notre vie quotidienne. L’essentiel est de maintenir une relation saine avec. Avec la situation actuelle et le stress que cela crée, c’est le moment de manger sainement et à votre faim.

3. Évitez les régimes

Si vous avez l’habitude de grignotage compulsif, vous avez peut-être affaire à une prise de poids. Cela s’ajoute à votre détresse actuelle et vous avez alors envie de suivre des régimes restrictifs.

Attendez au moins jusqu’à ce que vous maîtrisez vos bonnes habitudes alimentaires avant de vous lancer dans quelque chose de grand. Rappelez-vous, il vaut mieux commencer par des objectifs plus petits. Les atteindre sera alors plus facile et cela vous donnera une bonne motivation. Avancer par petits pas et ne vous forcez pas, n’ajoutez pas de la frustration à votre stress.

4. Adoptez des méthodes de relaxation que vous pouvez utiliser lorsque vous vous sentez stressé

Par exemple, si vous aimez faire de l’exercice physique, vous pouvez vous promener ou faire du jogging. Vous pouvez faire du yoga ou un autre exercice relaxant.

Si l’exercice n’est pas pour vous, vous pouvez essayer la méditation, écouter de la musique relaxante. Même si vous ne faites que vous asseoir dans la nature et profiter de la tranquillité qui vous entoure, c’est un bon pas en avant qui vous aidera à réduire votre stress et à ne pas penser à la nourriture.

5. Buvez de grands verres d'eau

Lorsque nous nous sentons stressés, anxieux ou paniqués, nous nous sentons déshydratés. Si vous y réfléchissez, pendant ces moments, notre bouche est très sèche comme si nous n’avions pas bu d’eau depuis des heures. La prochaine fois que vous avez envie de manger quelque chose lorsque vous êtes stressé, buvez un grand verre d’eau. Et attendez.

Vous pouvez répéter cela aussi souvent que vous en avez besoin. Et boire de l’eau vous donnera non seulement moins faim, mais vous donnera plus d’énergie, c’est bon pour votre peau, vos reins et votre système gastro-intestinal.

6. Trouvez vous un loisir

Si vous grignotez parce que vous vous sentez seul et isolé, trouvez différentes façons de passer du bon temps avec vous-même. La meilleure façon de le faire est de prendre un hobbie.

Si vous voulez apprendre à peindre, à jouer d’un instrument, ou si vous voulez apprendre une nouvelle langue, découvrir l’écrivain en vous, c’est le meilleur moment pour commencer. Il n’est pas trop tard pour commencer quelque chose de nouveau. Plus vous vous améliorez, moins vous avez envie de grignoter. Vous ressentirez également une augmentation de votre estime de soi.

7. Gardez vos appareils électroniques loin de vous

Nous passons tous trop de temps sur Internet à lire notre facebook, instagram, twitter. Sans oublier pour certains d’entre nous qui sont des bourreaux de travail et qui, même en dehors des horaires de travail, ne peuvent pas arrêter de vérifier leurs e-mails voire même y répondre. Le rapport avec le grignotage ? Ceux-ci peuvent être de gros déclencheurs de stress. Alors accordez-vous un moment de repos tous les jours à heure fixe. 5 minutes rien que pour vous, pour reprendre des forces et vous reconnecter à votre véritable vous

Et n’oubliez pas, vous pouvez faire notre test pour connaître votre niveau de stress. C’est totalement gratuit. Connaître votre niveau de stress vous aidera à déterminer ce que vous devez faire pour le réduire et ainsi en terminer avec le grignotage compulsif. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Will
Will
Avec une carrière de manager et de coach, je suis passionné pour accompagner des hommes et des femmes dans leur développement personnel et professionnel afin de les aider à réaliser eux aussi leur potentiel.​
Vous pourriez aussi aimer
Syndrome de l'imposteur

Avez-vous le syndrome de l’imposteur ?

Est-ce que vous avez le syndrome de l’imposteur? Si vous êtes convaincu que votre succès n’est rien d’autre qu’une coïncidence, que les gens vont bientôt
Lire la suite »
Stress au travail

Quelle est votre définition du stress au travail ?

La notion de stress vous est familière et vous en connaissez la signification. Mais qu’en est-il vraiment ? Savez-vous définir le stress avec tout ce
Lire la suite »